.: Le Lycee porte son nom : 

Antonin CLERC est né le 18 décembre 1871 à PARIS. Interne des Hôpitaux en 1897, il fut l’élève de Pierre MERKLEN de BARIE, de KLIPPEL, d’ACHARD, de NETTER, de ROGER et de VAQUEZ.
Médecin des hôpitaux en 1910, il fut nommé Professeur agrégé en 1920 et Professeur à la Faculté de Médecine de PARIS (Chaire de clinique médicale à l’hôpital de la Pitié).
Il était membre de l’Académie de Médecine.

pierreantoninclerc

 

L'établissement a été créé à Outreau en 1966. C'était alors un collège d'enseignement technique (C.E.T.) annexé au Lycée Technique "BRANLY", rue Porte Gayole, à Boulogne-sur-Mer.

Il s’est installé dans les locaux provisoires de la rue Jean Jaurès, qui avaient auparavant accueilli quelques classes annexes du Lycée Mariette ainsi que les classes du C.E.S. A la rentrée 1973, le C.E.T. devient autonome.

A la rentrée 1975, de nouveaux bâtiments sont construits rue André PANTIGNY, (instituteur résistant disparu en déportation). Le nouveau C.E.T. d’Outreau, aujourd’hui Lycée Professionnel, a été édifié dans le parc d’un château ayant appartenu à Antonin CLERC, Professeur biologiste.
Il en a conservé une bonne partie des arbres qui en font le charme, et pris le nom de celui qui en fut jadis le propriétaire et auquel il était juste de rendre cet hommage.
Depuis Mars 1980, nos élèves ont accès à une splendide salle de sports, construite par la municipalité d’Outreau derrière le lycée.
Le Lycée Professionnel Professeur CLERC offre un cadre de vie agréable que les équipes ont le souci d’entretenir et d’améliorer, année après année.

 

Les différents proviseurs ayant dirigé l'établissement sont :

- Guy BARBIER, Proviseur de 1973 à 1990,

- Michel COUVELAERE, Proviseur de 1990 à 2002,

- Antoine TERNOY, Proviseur de 2002 à 2007,

- François LOUVET, Proviseur de 2007 à 2009,

- Olivier VERHILLE, Proviseur de 2009 à 2012,

- Annick WEISSE, Proviseur de 2012 à 2013,

- David GEORGE, Proviseur de 2013 à 2014,

- Annick WEISSE, Proviseur de 2014 à 2016,

- Jean-Jacques HEDUY, le dirige actuellement.